3.07 – Notions de calcul binaire et calcul des CV complexes DCC (Digital Command Control)

Cette page ne contient que la liste des têtes de paragraphes. Vous pouvez obtenir le texte complet de cette section au format « *.PDF » avec le bon de commande du chapitre III, dans la rubrique « COMMANDES ».

Un clic sur les mots surlignés en rose renvoie vers la section où le sujet est traité complètement.

CHAPITRE III – COMMENT FONCTIONNE LE NUMERIQUE DCC 

Le décodeur DCC (Digital Command Control) peut faire plein de choses à condition d’avoir les bonnes instructions à la bonne place. Ses paramètres de fonctionnement sont nommés « variables de configuration » de l’anglais Configuration Variables ou CV. L’acronyme CV est conservé en français.

Chaque valeur de variable qui doit être conservée, l’est dans une « case mémoire binaire » de l’EEPROM du décodeur. Paradoxalement, dans le mode de programmation le plus usité pour modifier cette mémoire, le « mode direct »[1], nous allons entrer une « valeur décimale ». Mais en fait le microcontrôleur, lui, ne connaît que les valeurs binaires « 0 » et « 1 ». Il fait donc sa cuisine dans l’ombre, sans rien demander à personne, et transforme le nombre décimal en un nombre binaire qui a une meilleure saveur pour lui.

Dans les « CV simples », la valeur décimale, choisie dans l’intervalle de valeur proposé dans le mode d’emploi du décodeur, est entrée directement. Pour les autres dits « CV complexes », il faut calculer la valeur décimale à partir de la valeur des bits à mettre à « 1 » dans un octet du paquet destiné au CV. Nous aurons donc besoin de faire une conversion simple qui transformera la valeur des bits en un nombre décimal, système qui nous est plus familier. C’est ce que nous allons voir dans cette section en abordant la représentation des nombres décimaux en binaire et la notion de puissance d’un nombre.

3.7.1 – Les systèmes de numération courants

3.7.2 – Vocabulaire : qu’est qu’un « bit » ?

3.7.3 – Le code binaire au long de l’histoire

3.7.4 – Vocabulaire : qu’est qu’un « octet » ?

3.7.5 – Conventions pour la conversion du système binaire en système décimal

3.7.6 – La particularité de « Lenz » et « d’Umelec » pour la numérotation des bits de « 8 à 1 » dans l’octet

3.7.7 – La calculatrice de Windows vient nous aider pour le calcul binaire

3.7.8 – Les autres outils de calcul et de configuration des CV complexes sur Internet

3.7.9 – TABLEAUX DE CONVERSION BINAIRE/DECIMAL VIERGES

Quelques tableaux vierges pour convertir la valeur binaire d’un octet en valeur décimale d’un CV complexe.

INDEX

Retour à la maison.

  • 11 pages au format A4
  • 1 photo.
  • 4 dessins et copies d’écrans.

Mis à jour le 28/11/2018.

[1] Voir la section 3.8 du présent chapitre.