5.10 – Les protections de la voie contre les courts-circuits en DCC (Digital Command Control)

Cette page ne contient que la liste des têtes de paragraphes. Vous pouvez obtenir le texte complet de cette section au format « *.PDF » avec le bon de commande du chapitre V, dans la rubrique « COMMANDES ».

Un clic sur les mots surlignés en rose ci dessous renvoie vers la section où le sujet est traité complètement.

CHAPITRE V – CONCEPTION ET CÂBLAGE DU RÉSEAU DCC

« Une fourmi de dix-huit mètres avec un chapeau sur la tête ça n’existe pas, ça n’existe pas « 

(Robert Desnos)

Un réseau qui n’a jamais vu un court-circuit, cela n’existe pas non plus !

DEFINITION DU COURT-CIRCUIT (court en anglais) : phénomène électrique dangereux qui se produit lorsqu’on met en présence deux conducteurs de polarités opposées, ou avec une différence de potentiel (c’est-à-dire une tension), par un conducteur de faible résistance. Le court-circuit, aussi appelé courant de défaut, élève dangereusement la température des conducteurs et augmente l’intensité du courant.

Sur les wagons, les roues sont isolées sur l’essieu (résistance infinie), sur la machine le moteur a une résistance propre due aux fils du bobinage. Dans les deux cas les rails ne sont pas en liaison directe. Lorsque le matériel circule sur les rails, ces résistances assurent un isolement qui fait qu’il n’y a pas de court-circuit. Lorsqu’involontairement on met en contact les deux rails conducteurs de l’alimentation, il n’y a plus d’isolement ou de résistance infinie, et le court-circuit se produit.

Les centrales intégrant le booster et les boosters séparés, sont protégés contre les courts-circuits. Cette protection ne fonctionnera que si le câblage de la voie est bon.

5.10.1 – Quels dégâts un court-circuit peut-il provoquer en DCC ?

5.10.2 – Comment fonctionne le disjoncteur du booster ?

5.10.3 – Les moyens de protection contre les courts-circuits sur la voie

5.10.3.1 – Les disjoncteurs

5.10.3.1.1 – Le disjoncteur thermique

5.10.3.1.2 – Les coupe-circuits ou disjoncteurs électroniques du commerce dédiés au DCC

5.10.3.2L’ampoule ballast

5.10.3.3 – Les fils de bus tordus ou jumelés et le filtre RC

5.10.3.4 – Du vernis pour isoler les pointes de cœur des aiguilles

5.10.4 – Quand installer ces protections ?

5.10.5 – Quelques exemples schématisés en câblage direct

5.10.6 – Le court-circuit dû à l’inversion de câblage sur une coupure des deux rails

5.10.7 – Les tests du fonctionnement en cas de courts-circuits et autres anomalies de câblage

5.10.7.1 – La réaction du booster aux courts-circuits avec le « Test de la pièce »

5.10.7.2 – Voir ou mesurer les chutes de tension

5.10.7.3 – Tests de roulement

5.10.7.4 – Le sondage sonore du câblage

La fabrication de « l’espion sonore » et son fonctionnement sont décrits dans la section 6.18 dans le chapitre 6.

5.10.8– Autres tests du fonctionnement

5.10.9 – Quelques exemples de câblages indirects simples

INDEX

10 pages au format A4.

5 photos.

3 dessins.

Retour à la maison

Date de mise à jour : 30/11/2018.