3.08 – Configuration : adressage, et programmation des CV des décodeurs embarqués DCC (Digital Command Control)

Cette page ne contient que la liste des têtes de paragraphes. Vous pouvez obtenir le texte complet de cette section au format « *.PDF » avec le bon de commande du chapitre III, dans la rubrique « COMMANDES ».

CHAPITRE III – COMMENT FONCTIONNE LE NUMERIQUE DCC 

Le décodeur (embarqué ou fixe) peut être configuré pour ajuster la réponse du microprocesseur aux paquets de données, afin de faire fonctionner au mieux le moteur, l’éclairage, les sons, la position de l’aiguille etc. Chaque variable de configuration (CV) permet d’affiner l’une des caractéristiques, ou fonction, du décodeur.

Mais ne vous lancez pas d’emblée dans la manipulation des CV. Commencez par faire rouler seule sur le réseau la machine dans laquelle vous venez d’installer un décodeur avec les réglages d’usine. Puis changez l’adresse pour ne pas rester sur l’adresse « 3 » par défaut. Ensuite vous pourrez vous adonner aux joies de la « configuration » si le fonctionnement de la machine ne vous convient pas.

Le concept du protocole numérique DCC (Digital Command Control) étant par définition « l’interopérabilité », n’importe quelle centrale doit être en mesure de configurer, et de faire fonctionner, n’importe quel décodeur. Mais il n’est pas exclu qu’il y ait quelques petits hiatus de temps en temps.

Dans cette section nous évoquerons uniquement pour les décodeurs les procédures et les modes de configuration en « mode service » sur la « voie de programmation » dans le cadre du Standard de référence. Dans la section suivante nous verrons la programmation POM sur la « voie principale ».

NOTE : les décodeurs ne sont pas les seuls à avoir des variables de configuration. Certaines stations de commande, certaines commandes manuelles, et d’autres éléments constitutifs d’un système numérique peuvent être aussi personnalisés par l’accès à leurs variables de configuration. Pour cela il y aura lieu de vous reporter aux modes d’emploi, car chaque fabricant a une procédure qui lui est propre.

3.8.1 – Les procédures d’adressage et de programmation des CV

3.8.2 – Les modes de fonctionnement pour les décodeurs

3.8.3 – Les méthodes de configuration des CV en mode service

3.8.4 – Les modèles de paquets de configuration

3.8.5 – Mode de configuration des CV par registres physiques

3.8.6 – Mode de configuration des CV par page ou paginé

3.8.7 – Mode de configuration des CV par adresse seule

3.8.8 – Mode de configuration directe des CV en octet

3.8.9 – Mode de configuration des CV directe en bit

3.8.10 – Les types de valeurs à entrer dans les CV en mode direct

3.8.11 – Problème avec certains décodeurs de fonctions

3.8.12 – J’ai oublié l’adresse de la locomotive ?

3.8.13 – Accès aux valeurs supérieures à 99 avec une Lokmaus-2 de ROCO

3.8.14 – La fiche de relevé des valeurs CV des décodeurs embarqués

3.8.15 – La fiche de relevé des CV pour les matériels autres que les décodeurs

3.8.16 – Exemple de fiche de relevé des valeurs des CV d’un décodeur embarqué

3.8.16 – TABLEAU DE CONVERSION POUR LE CV#29

3.8.17 – La fiche vierge pour relever les CV de vos décodeurs embarqués

TABLEAU VIERGE POUR RELEVER LA VALEUR DES AUTRES CV

TABLEAU DE CONVERSION VIERGE POUR LE CV#21

TABLEAU DE CONVERSION VIERGE POUR LE CV#22

3.8.18 – Les logiciels et matériels de programmation des CV

INDEX.

Retour à la maison.

14 pages au format A4.

Une photo.

Deux dessins.

Mis à jour le 28/11/2019.