3.27 – Les bus unidirectionnels ou bidirectionnels en DCC (Digital Command Control)

Cette page ne contient que la liste des têtes de paragraphes. Vous pouvez obtenir le texte complet de cette section au format « *.PDF » avec le bon de commande du chapitre III, dans la rubrique « COMMANDES ».

Un clic sur les mots surlignés en rose ci dessous renvoie vers la section où le sujet est traité complètement.

CHAPITRE III – COMMENT FONCTIONNE LE NUMÉRIQUE DCC

Toutes les centrales numériques utilisent un réseau de communication qui peut être câblé, radio, ou infrarouge. La centrale de commande communique avec ses satellites implantés sur le réseau ferroviaire de la même façon qu’un réseau d’ordinateurs par exemple

Le bus peut être « unidirectionnel », avec deux possibilités :

  • les informations vont de la centrale vers le périphérique : c’est le bus de voie
  • inversement la remontée d’informations du réseau vers la centrale : c’est le bus de rétrosignalisation.
  • Ce sont des bus différents, avec chacun sa câblerie.

Le bus peut être « bidirectionnel ». Le bus cumule le bus de voie et la rétrosignalisation. Les informations circulent dans les deux sens.

Pour vous donner une idée sur la façon dont les bus fonctionnent, nous allons en passer quelques-uns en revue. Dans cette section nous verrons les bus unidirectionnels et bidirectionnels courants. Ils sont présentés ci-dessous par ordre alphabétique des marques[1]. Le tableau en fin de section donne une idée de la diversité des bus existants.

Les autres moyens de rétrosignalisation sont décrits dans les sections 3.29 et 3.30 du présent chapitre.

3.27.1 – Quel bus choisir ?

3.27.2 – Le bus « LocoNet » de Digitrax

3.27.2.1 – Digitrax certifie des produits compatibles avec LocoNet

3.27.2.2 – Autres produits compatibles avec LocoNet non licenciés par Digitrax

3.27.3 – Le bus « ECoSLink » de ESU

3.27.4 – Le bus « I²C »

3.27.5 – Le bus « XpressNet » de Lenz

3.27.6 – Le bus de « cTelektronik » pour la centrale ZF

3.27.7 – Le bus  « BiDiBus® » pour un ordinateur

3.27.8 – Le bus bidirectionnel de la NMRA : LCC (Layout Command Control)

3.27.9 – Le  bus «RocoNet, ou Roco-Bus, ou R-BUS » de ROCO

3.27.10 – Le bus « CAN » de ZIMO

3.27.11 – La foire aux câbles et aux connecteurs de bus de commande

3.27.12 – Le dépannage du bus de communication

3.27.13 – La vitesse du bus de communication

3.27.14 – La longueur et la pose du bus de communication

3.27.15 – Les circuits imprimés en kit pour le connecteur à six fils RJ12

Voir les sections :

  • 5.23 dans le chapitre 5 pour la fabrication de câbles à six fils RJ12
  • 5.24 dans le chapitre 5 pour le câblage du bus de commande avec les circuits imprimés de la section 6.07
  • 6.06 dans le chapitre 6 pour un testeur de câble à six fils RJ12
  • 6.07 dans le chapitre 6 pour la fabrication de circuits imprimés pour connecter les câbles à six fils sur les prises RJ12. Ils permettent toutes sortes de combinaisons pour câbler proprement votre réseau.

3.27.16– TABLEAU DES BUS DE COMMUNICATION ET DES BUS DE RETROSIGNALISATION

3.27.17 – Schéma de l’architecture du bus XpressNet (Source Lenz)

3.27.18 – Schéma de l’architecture du bus LocoNet (Source Digitrax)

[1] Sauf pour le BiDiBus qui est le dernier sorti.

INDEX

Retour à la maison.

16 pages au format A4.

Une photo.

15 dessins.

Mise à jour le 30/11/2019.