3.14 – Les variables de complément pour les unités multiples : les CV#21 à 24 en DCC (Digital Command Control)

Cette page ne contient que la liste des têtes de paragraphes. Vous pouvez obtenir le texte complet de cette section au format « *.PDF » avec le bon de commande du chapitre III, dans la rubrique « COMMANDES ».

CHAPITRE III – COMMENT FONCTIONNE LE NUMÉRIQUE DCC 

Pour compléter et renforcer le fonctionnement d’une « UM spécifique » de locomotives définies avec le CV#19, quatre variables de configuration, les CV#21 à 24, lui sont associées. Ces variables étant en option, le constructeur peut choisir de ne pas les mettre à disposition dans ses décodeurs, ou de n’utiliser qu’un couple, soit les CV#21 et 22, soit les CV#23 et 24.

Avec les deux premières variables, vous allez pouvoir commander séparément les fonctions auxiliaires (lumière, sons etc.) de chaque locomotive de la composition .

Avec les deux variables suivantes, nous allons agir sur les taux d’accélération et de décélération de chaque locomotive dans la composition. Le CV#23 règle l’accélération, et le CV#24 la décélération. Ces ajustements influent sur les valeurs inscrites dans les CV#3 et 4.

NOTE : ces variables sont rarement présentes dans les décodeurs.

3.14.1 – Définition de la variable CV#21

3.14.2 – Définition de la variable CV#22

3.14.3 – L’affectation des touches de fonction

3.14.4 – Un exemple avec les CV#21 et 22 pour une locomotive

3.14.5 – Un exemple avec les CV#21 et 22 pour trois locomotives

3.14.6 – Un autre exemple avec les CV#21 et 22 pour trois locomotives

3.14.7 – Définition de la variable CV#23

3.14.8 – Définition de la variable CV#24

3.14.9 – Comment sorti une locomotive d’une UM

3.14.10 – TABLEAUX DE CONVERSION VIERGES POUR LES CV#21 ET 22

INDEX.

Retour à la maison.

10 pages au format A4.

3 dessins.

Mise à jour le 29/11/2018.