3.13 – Composition de machines en « unité multiple ou UM », CV19 en DCC (Digital Command Control)

Cette page ne contient que la liste des têtes de paragraphes. Vous pouvez obtenir le texte complet de cette section au format « *.PDF » avec le bon de commande du chapitre III, dans la rubrique « COMMANDES ».

CHAPITRE III – COMMENT FONCTIONNE LE NUMÉRIQUE DCC 

Dans la réalité, les lourds convois sont tractés, et quelquefois poussés, par plusieurs locomotives. C’est une composition de locomotives en « unité multiple », encore appelée « UM ». La « composition en UM » est un terme ferroviaire utilisé pour décrire l’assemblage de deux ou plusieurs engins de traction, opérant en même temps dans un convoi, comme s’il n’y en avait qu’un.

En numérique, toutes les locomotives de l’unité multiple sont rassemblées sous une adresse unique et répondent « comme un seul homme » aux commandes de la centrale. Il existe plusieurs variantes de composition que nous allons étudier. Chaque concepteur de systèmes DCC a conçu sa propre démarche pour la création et la conduite des UM, je resterai donc dans les généralités dans cette section. Pour plus de détails, reportez-vous à votre notice.

3.13.1 – Définition du fonctionnement en unité multiple (UM)

3.13.2 – Définition de l’instruction de commande d’une composition de locomotives en UM

3.13.3 – Un peu d’histoire

3.13.4 – Les méthodes d’association des engins moteurs en DCC

3.13.5 – Qu’est-ce que l’adresse de composition ou de traction multiple

3.13.6 – Le passage du réel au modélisme

3.13.7 – Les règles de base

3.13.8 – Unité multiple de base avec les adresses courtes CV#1 ou longues CV#17 et 18

3.13.9 – Unité multiple spécifique avec l’adresse dans le CV#19 (Advanced Consisting)

3.13.9.1 – Comment créer l’UM spécifique avec le CV#19

3.13.9.2 – Comment déplacer l’UM spécifique sur un autre réseau

3.13.9.3 – Comment démanteler une UM spécifique

3.13.9.4 – Une locomotive en sens inverse dans une UM spécifique

3.13.10 – Unité multiple centralisée avec l’adresse dans la centrale

3.13.11 – Les combinaison de méthodes de composition, ou la composition imbriquée

3.13.12 – Le nombre de méthode de composition et de locomotives disponibles dans chaque UM

3.13.13 – Les problèmes rencontrés en DCC pour les machines en UM

3.13.14 – Les conditions d’expérimentation pour les cas simples

3.13.15 – Les conditions d’expérimentation pour les cas difficiles

3.13.16 – Les essais

3.13.16 1 – Essais pour la vitesse de démarrage

3.13.16.2 – Essais pour la vitesse maximum

3.13.17 – Les réglages avec la courbe en trois points

3.13.17.1 – Le réglage de la vitesse de démarrage : CV#2

3.13.17.2 – Le réglage de la vitesse maximum : CV#5

3.13.17.3 – Autres réglages : CV#3, 4 et 6

3.13.17.4 – Le premier essai de l’UM

3.13.17.5 – Un dernier réglage : la compensation de charge CV#10

3.13.18 – Les réglages avec la courbe en 28 points

3.13.19 – La technique du poussage

3.13 19.1 – La procédure avec une machine en tête du train et une machine en pousse

3.13 19.2 – La procédure de pousse avec deux UM spécifiques

3.13 19.3 – La configuration de la composition de poussage

3.13.20 – Les programmes informatiques de gestion de réseaux

3.13.21 – Comment éteindre les phares avant et arrière de la seconde machine

INDEX.

Retour à la maison.

 20 pages au format A4.

Deux photos.

Cinq dessins.

Mis à jour le 29/11/2018.